Personne ne devrait avoir à subir ce type de traitement.

 


 

La cybertorture et le harcèlement coordonné sont des techniques très dangereuses conçues dans un seul but ; la destruction totale et la ruine de la santé mentale et physique d’une personne, y compris ses moyens de subsistance, c’est-à-dire son gagne-pain. Des civils innocents sont soumis quotidiennement à des traitements diaboliques et inhumains.

Voici un exemple d’une journée typique de torture infligée à des civils innocents dans des soi-disant pays civilisés :

Pendant la journée : les victimes sont suivies partout où elles vont. Ensuite, elles sont constamment harcelées par le son des sirènes hurlantes et des klaxons. Et pour couronner le tout, elles reçoivent des décharges électriques et des brûlures de Dispositifs à Énergie Dirigée. Leurs corps sont chauffés par des appareils à micro-ondes qui élèvent leur température à des niveaux dangereusement élevés à chaque attaque.

Pendant la nuit : les victimes reçoivent à nouveau des chocs lorsqu’elles sont à l’intérieur de leur propre maison. Et une fois qu’elles sont enfin endormies dans leur lit, elles sont lourdement interrogées et soudainement affligées par une chaleur extrême dans leur corps.

Les femmes victimes suivent le même protocole mais en plus de cela, elles sont violées à l’intérieur de leur propre maison.

Quelles sont les conséquences sanitaires de l’utilisation de ces appareils sur les victimes ?

Il existe de nombreuses recherches crédibles, ainsi que de la littérature scientifique et des documents, montrant que les radiofréquences et micro-ondes dirigées et pulsées représentent de graves risques pour la santé des êtres humains. Elles sont capables de provoquer des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des cancers, des maux de tête, une vision floue, une privation de sommeil, une perte d’équilibre, des troubles de l’élocution, des pertes de mémoire, des difficultés respiratoires, des crampes musculaires et bien plus encore.

Voici encore d’autres conséquences sanitaires de ces pratiques.

Les victimes souffrent de graves lésions cérébrales entraînant des troubles de la vision, des pertes de mémoire ainsi que d’autres problèmes persistants.

Les victimes régulièrement exposées à une chaleur intense souffrent de désorientation et de troubles de la mémoire. Cela affecte non seulement gravement leur vie personnelle, mais affecte également leur capacité à travailler ou à garder leur travail.

Les victimes peuvent souffrir d’oclusions intestinales aiguës qui conduisent souvent à une hospitalisation en urgence.

Les victimes souffrent également souvent de graves problèmes de circulation sanguine et rétention d’eau ou “œdèmequi font gonfler toutes les parties de leur corps, et en particulier les jambes.

Chez les femmes, cette technologie interfère non seulement avec les menstruations, mais peut également empêcher les femmes de concevoir.